Mon bilan vestimentaire de fin de saison

Mon bilan vestimentaire de fin de saison

8 minutes de lecture

#seasonalwardrobeswitch

Le printemps est officiellement là. Et même si les journées sont encore bien fraîches, pour ne pas dire froide parfois, la perspective de journées plus douces et plus longues me donne des envies de changement vestimentaires.

Je commence petit à petit à styliser mes tenues dans des versions plus légères, plus fleuries et j’ai de plus en plus envie de porter des jupes ou des robes sans collant. Pour autant, je n’ai pas encore totalement fait le changement dans mon dressing. Je me laisse encore un peu de temps, quelques semaines avant de ranger définitivement certaines pièces en attendant la saison prochaine. Cela étant dit, je commence à faire le bilan de la saison passée.

Cela fait désormais deux saisons d’hiver que nous passons dans les Hautes-Alpes et, clairement, cela n’a rien à voir avec l’hiver à Amsterdam (plus froid mais moins humide, de la neige mais aussi beaucoup de belles journées ensoleillées). Vestimentairement parlant, ce n’est donc pas la même chose, et encore plus lorsque l’on travaille à la maison.

Pour ce petit bilan de saison, je vous présente donc 3 apprentissages glanés de mon expérience vestimentaire, mais aussi les pièces dont je suis ravie d’avoir investi en cet hiver et enfin, quelques intentions pour la nouvelle saison qui arrive. Bonne lecture !

Bilan vestimentaire après la saison d’hiver : 3 leçons personnelles

Leçon nº1 • L’hiver dans les Hautes-Alpes est froid

Et il est loin d’être terminé ! Le mois de mars vient souvent avec son lot de giboulées et le printemps ne devrait pas crier victoire trop vite ;-)

Qui dit hiver à la montagne, dit neige à la montagne ! Nous avons eu le droit à des belles chutes de neige en début de saison, et forcément, vestimentairement parlant, ça change la donne. Il faut savoir composer entre le confort pratique, le style et surtout la chaleur ! Hors de question de sortir sans bonnet, sans gants ou sans écharpe.

J’ai donc investi ces deux dernières saisons, dans des pièces qui me permettent de rester au chaud tout l’hiver. Je pense notamment à mes bottes de neige ou encore mon bandeau en fausse fourrure.

C’est vraiment une autre vision du vêtement, à laquelle il a fallut m’habituer. Une visions où le vêtement est avant-tout fonctionnel avant d’être esthétique. Un vêtement qui tienne chaud avant d’être beau. Bon j’exagère peut-être un peu mais il est vrai que l’on ne s’habille pas pareil dans les Hautes-Alpes qu’à Paris ou Amsterdam. Et il aura fallu que je m’y adapte à nouveau.

Leçon nº2 • Privilégier le confort avant-tout

Après plus d’une année complète à travailler entièrement depuis chez moi, je me rends compte que mes priorités et mes envies vestimentaires ont bien changé.

Avant, il y avait des chaussures, un manteau, un sac à main. Aujourd’hui, je suis majoritairement en chaussons, et cela peut même m’arriver de ne pas mettre le nez dehors de la journée.

Aujourd’hui, mes tenues sont simples, minimales, sans pour autant faire pyjamas.

Un mot, une sensation, une envie ressort de tout cela : c’est le confort !

Mais cela ne doit pas rimer avec aucun effort. Au contraire, c’est plutôt un challenge. Comment rendre une tenue basique suffisamment chic sans perdre en bien-être ? Et finalement, un rien suffit : une ceinture, des manches retroussées, une touche de rouge à lèvre. Ce sont ces petits détails qui transforment mes tenues aujourd’hui.

Leçon nº3 • 1 pièce, des dizaines de tenues

Plus le temps passe et plus je prends le temps de réfléchir avant n’importe quel achat. Sans pour autant tomber dans l’analysis paralysis, j’essaie de rationaliser les nouvelles additions à mon dressing.

Concrètement, une nouvelle pièce doit pouvoir se décliner dans, au moins, 3 tenues avec des pièces existantes. Cela permet d’éviter des achats (trop) compulsifs.

C’est aussi une manière pour moi de multiplier facilement les tenues avec peu d’éléments. De quoi éviter de se prendre la tête chaque matin. Il y a des combos qui fonctionnent à tous les coups, alors pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Les meilleures additions à mon dressing en hiver 2022

Qu’ils soient neufs ou de seconde main, j’ai réalisé plusieurs achats sur la saison et tous furent globalement de très bons investissements. Je vous avais d’ailleurs partagé une partie dans mon article sur Mes dernières trouvailles sur Vinted.

Parmi ces nombreuses pièces, il y en a 4 qui retiennent largement mon attention après cette saison passée.

Deux sont des basiques. Les deux autres sont des pièces plus “fortes”. J’essaie d’avoir au maximum de pièces basiques et versatiles pour avoir un dressing facile à porter, mais j’aime aussi avoir quelques statement pièces, des pièces plus fortes, qui font une tenue, sans trop en faire.

Un manteau blanc sherpa

Cela faisait un moment que j’avais envie d’un manteau, un peu oversized et de type sherpa de couleur blanche. Encore plus depuis que nous habitons dans les Hautes-Alpes. Je trouve que c’est le genre de veste qui se marie parfaitement avec les paysages enneigés ;-)

Ce modèle me faisait de l’oeil depuis l’année dernière déjà. Après longue hésitation, j’ai profité d’une promo LaRedoute pour me l’offrir et je l’adore. Je n’ai quasiment porté que ce manteau durant toute la saison d’hiver. Que ce soit pour aller au yoga, faire des courses ou une petite balade à pied, il est hyper confort et s’adapte avec presque tout.

Une robe salopette d’hiver

Je vous l’avais présenté lors d’un épisode de Mes trouvailles Vinted sur le blog. Mon avis sur cette robe salopette n’a pas changé, j’en suis toujours autant ravie. Je l’ai porté à plusieurs reprises cette saison et je suis presque triste de devoir déjà la ranger au placard en attendant l’automne prochain.

Je souhaitais au départ un modèle à carreaux, comme celui-ci, mais impossible de mettre la main dessus. Au final, je suis bien contente de l’avoir trouvé en gris anthracite, c’est plus intemporel et se porte avec davantage de choses.

Je suis tellement fan du mix entre robe et salopette et j’adore le côté très preppy que cette pièce donne à n’importe quelle tenue !

Un col roulé noir

Ce petit pull à col roulé noir n’a rien d’exceptionnel. Il est noir, couleur que je porte peu. Et sa compo n’est pas dingue du tout (100% polyester, fast-fashion quand tu nous tiens ...).

Et pourtant je l’adore. Au départ, je l’ai acheté pour une tenue de repas de Noël (avec ma fameuse petite jupe vintage à carreaux écossais trouvée sur Vinted), mais j’ai finalement trouvé pleins d’autres façons de le porter et le décliner. Le pull en lui-même n’a rien de fou et n’a pas une compo top-top (il vient d’une enseigne de fast-fashion), mais je me rends compte que j’aime beaucoup ce genre de basiques qui peuvent se porter seul, sous un gros pull ou bien même avec un gilet ouvert en hiver. Le col roulé à cette manie de donner de l’allure et n’importe quelle tenue ou presque. Et en plus, ça tient chaud !

Bref, je compte bien investir à nouveau dans ce genre de petit pull pour l’hiver prochain.

Un gilet en grosse maille

Peut-être me suivez-vous sur Instagram, où je poste régulièrement mes Tenues du jour. Si oui, vous n’êtes pas sans savoir mon amour pour le gilet Achille de Sézane. Je vous partageais d’ailleurs ici, 5 idées de looks avec le gilet Achille.

Clairement, ce gilet est devenu un basic de mon dressing. À tel point que j’ai investi dans une seconde couleur pour diversifier un peu mes tenues. C’est une pièce versatile et durable, qui s’adapte à de nombreux looks.

Quelques intentions pour la saison qui arrive

D’avantage de styling pour rendre chaque tenue plus singulière

Même si je prône la simplicité dans mes tenues chaque jour, je n’ai pour autant pas envie de m’ennuyer stylistiquement. Minimalist, not boring.

Une tenue, aussi simple soit-elle, peut facilement être transformée par l’ajout d’accessoires bien pensée : une paire de boucles d’oreilles, une ceinture, un foulard ... Je ne possède pas énormément de bijoux, mais j’aimerais, pour la saison qui arrive, en profiter pour en porter davantage. Maintenant que nous n’avons plus à cacher nos cous derrière de grosses écharpes, c’est l’occasion de montrer nos plus beaux pendentifs ;-)

Plus d’intentions et d’avantage de seconde main

Clairement, depuis le début de l’année, l’option seconde main est devenue un vrai réflexe pour Alexis et moi. Et pas seulement pour les vêtements, mais aussi les livres, de la déco ou encore du mobilier. Leboncoin, Vinted mais aussi les produits re-conditionnés. Il y a vraiment tellement à faire avec ce qui existe déjà.

Au delà de faire des achats (encore) plus raisonnés, c’est aussi réutiliser et m’amuser un maximum avec les affaires que je possède déjà. Affaire à suivre... !

De la couleur et des fleurs

Enfin, plus futilement, le printemps me donne envie de porter de la couleur. Du rose, du rouge, des pastels. La nature nous inspire beaucoup ! J’ai très hâte aussi de ressortir mes robes légères et fleuries.


Pour finir

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article jusqu’ici. ❤️ J’espère que ce petit bilan personnel et introspectif vous aidera aussi à faire.

On se retrouve donc dans quelques mois, pour un nouveau bilan vestimentaire. D’ici là, retrouvez chaque jour ou presque, la Tenue du jour sur le blog et sur Instagram, pour une bonne dose d’inspiration chaque semaine.

À très vite.

End of Story

Vous aimerez aussi

comment-porter-t-shirt-rose-3-tenues-pour-le-printemps

Publié le 23 avril 2022

Comment porter un t-shirt rose ? 3 tenues pour le printemps

Lire l'article
les-petits-bonheurs-de-fevrier-mars-2022

Publié le 11 avril 2022

Les petits bonheurs de Février & Mars

Lire l'article
mon-bilan-vestimentaire-de-fin-de-saison

Publié le 2 avril 2022

Mon bilan vestimentaire de fin de saison

Lire l'article

Suivez nous sur Instagram

@clemencetaillez